PROGRAMME ET OBJECTIFS PÉDAGOGIQUE


OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

Les objectifs de mes stages de training ont pour priorité un travail très individualisé, basé sur les nécessités exprimées par chaque comédien. J'oriente de plus en plus le travail en priorité vers la recherche d'indépendance, de proposition de jeu, tout en respectant la nécessité d'immédiateté, et ce qu'impose l'environnement du travail, en s'entraînant à:

  • Concrétiser, clarifier vos propres méthodes de préparation afin d'être vraiment "constant" dans vos propositions sur les "plateaux"
  • ● Traduire les demandes "d'authenticité", de "non-jeu", du jeu "réaliste", "naturaliste", de jeu "quotidien", utiliser la notion individu/comédien (castings)
  • ● Etre pertinent en 2, 3 ou 4 jours de tournage ! Et un minimum de prises!
  • ● Sublimer dans l'immédiateté des textes "non-porteurs", dans les émotions extrêmes, et à l'inverse, quand "il n'y a rien à jouer"
  • ● Jouer avec les chocs, les surprises, les ruptures, le rythme et la grande précision des scènes de comédies!
  • ● Retrouver la même énergie nécessaire aux scènes directes, actives ou dans les scènes de descriptions, d'informations.
  • ● Etre plus précis et plus concret dans vos choix émotionnels.
  • Utiliser vos doutes pour évoluer (c'est une dynamique de travail très concrète, une base!). Bien souvent, le doute est un starter de recherche d’évolution.
  • ● Le retour d'image est une constante de la pédagogie :
    Qu'est ce qu'on émet, qu'est ce qui est perçu? Certaines séances sont filmées et montées
  • ● Il vous arrive aussi très souvent, d'exprimer la nécessité urgente de retrouver le plaisir du jeu, malgré les contraintes et des finalités artistiques très éloignées des vôtres!

PROGRAMME / Séance type

"Justesse et Immédiateté des Emotions pour la caméra, en lien direct à la capacité d'indépendance"©.

À chaque séance de 4 heures seront abordés sous différentes formes d’exercices:

  • ● La conscience du corps en relation à l’imaginaire émotionnel et l’inverse, ce que déclenche l’émotionnel sur le physique
  • ● Le rapport individu/comédien et comédien/personnage. ("l’Ecole Anglaise")
  • ● Le rapport au partenaire, ou l’inverse, l’absence de partenaire, l’indépendance de jeu face à un partenaire qui ne donne rien ou qui déstabilise, l’adaptation à toutes les situations, à l’environnement souvent fluctuant sur les plateaux, l’indépendance dans l’absolu quand il n’y a pas de direction d’acteur, à travers des improvisations ou du texte

Toute la recherche est axée sur l’intime, le réalisme, l’intériorité. Pour tous les genres de films, de la comédie de genre, au psychodrame.

Chaque séance d'entraînement comporte 2 grandes parties :

1ère partie

Exercices de prise de conscience corporelle, liés à la mémoire des sensations, aux respirations, au rythme, à la tenue, aux expressions, à la conscience de toutes les parties du corps concernées par le jeu.
Travail des gammes émotionnelles, des émotions les plus "fortes", aux plus subtiles, proche du "neutre":
concrétiser, jouer avec l'impression du "rien émotionnel", du "non jeu", prendre conscience de la différence entre : "ce que je ressent, ce que la caméra perçoit".

Travail sur des improvisations courtes, à travers le geste, la parole et le texte pour chaque comédien.

Travail sur toutes les façons possibles d’aborder la situation de casting, de la présentation, en passant par les impros/castings, et le texte. Trouver les méthodologies adaptées pour chacun.
Elles sont presque toujours à préciser. Les formations et la pratique du théâtre quelque soit ses formes ne sont pas adaptées à l’immédiateté demandée sur un plateau ou en casting

2ème partie

A travers des textes choisis, les comédiens essaieront de concrétiser leur travail selon les axes de recherche de chacun. Un parallèle sera fait entre les improvisations et le texte, par exemple; Des exercices très courts à pratiquer chez soit pour entrainer quodiennement des nouvelles habitudes de préparations.

A travers des textes non-porteurs, appris ou en découverte "immédiate", seront également abordés les thèmes récurrents du stage, comme la surprise, les chocs, les colères, l’abandon, les larmes, la résistance à ces états, la dualité intérieure des personnages… Le retour d’image se fait tout au long des séances.

La captation caméra vient concrétiser le travail de recherche de chaque comédien toutes les 6 séances du stage entre les séances de préparation. Les séances de captation concernent les "gammes émotionnelles", des improvisations courtes, des présentations casting sous différentes formes. Les scènes finales choisies ou imposées pour chacun seront ensuite envoyées pour constater la constance et la pertinence de l’image et du jeu de chaque comédien. Constater les progrès face aux axes de travail choisis.


SUPPORTS PÉDAGOGIQUE

  • ● Extraits de scènes provenant de scénarii datant de moins de 10 ans, de longs-métrage, séries, unitaires télé, français ou étrangers (Italien, Espagnol, Anglais, Allemand). Toutes les scènes sont à deux personnages, d'une durée maximale d'1min 30, sur support papier, pour faciliter la prise de note pendant le travail
  • ● Moyens techniques mis à disposition: Toutes les 6 séances, les stagiaires sont filmés, et repartent avec leurs images sur clé USB

éVALUATION PéDAGOGIQUE / FIN DE PARCOURS

Tout au long du stage un debriefing a lieu après chaque exercice et chaque scène.

À la fin de la formation, des séances particuliaires sont dédiées au bilan individuel de chaque stagiaire en fonction de ses propres objectifs pédagogiques de départ, de son avancé au cours du stage et des axes de travail futurs à envisager.